elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator7BIS

Mémoire et morale sont qualités mal partagées en bien-pensance !

cambadelisAvec deux condamnations fermes pour s'être enrichi personnellement avec des subventions versées pour aider les plus démunis de notre société, le premier secrétaire donne une excellente image de la gauche "morale". DESIR n'en comptabilisait qu'une seule sur son casier

Harlem DESIR, Président de SOS RACISME, marionnette de François Mitterrand, mué apparatchik socialiste, était déjà bien connu avant de prendre les rênes du parti socialiste, pour avoir détourné l'argent versé au bénéfice d'une association lilloise en charge de l'alphabétisation des immigrés pour faciliter leur insertion . Cela lui avait valu des poursuites judiciaires et une condamnation pénale, qu'il avait brillamment surmontées puisqu'il était parvenu à force de magouilles et de coups bas à devenir Premier Secrétaire du Parti Socialiste.

Tellement médiocre, transparent et navrant à ce poste qu'il dut être exfiltré au mois de mai 2014 à l'occasion d'un remaniement ministériel pour un poste de secrétaire d'état dont sa nomination témoigne l'intérêt que lui attache BOZZO-le-CLOWN.

Pour lui succéder, un apparatchik non moins brillant fut désigné par la Présidence de la République, réputé d'une autre envergure intellectuelle que le banni dont il avait réclamé la tête durant tout son mandat. D'abord, sa clairvoyance lui avait dicté de prendre le parti de Dominique Strauss-Kahn lors des primaires socialistes de 2011,  espérant hériter par son intermédiaire d'un brillant parcours gouvernemental ; après l'arrestation de son chef de file à New-York, il s'était couvert de ridicule dans les médias en évoquant un complot sarkhoziste pour éliminer politiquement son mentor !

Sur le plan de son casier judiciaire, reconnaissons-lui un brillant CV, à hauteur de celui de Harlem DESIR ; à la lecture de l'encyclopédie WIKIPEDIA, dont les citations suivantes sont extraites, on peut lire en effet qu'il a été condamné définitivement à deux reprises par la justice pénale de son pays :

Affaire Agos
Poursuivi pour recel d'abus de biens sociaux dans l'affaire Agos – (Agos est une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés) – car il a bénéficié d'un emploi fictif entre 1993 et septembre 1995 lui ayant rapporté plus de 442 000 francs (environ 67 382 euros), Jean-Christophe Cambadélis est mis en examen en novembre 1996. Il est condamné en janvier 2000 à cinq mois de prison avec sursis et 100 000 francs (environ 15 244 euros) d'amende par le tribunal correctionnel de Paris.

Affaire de la MNEF

 Quand éclate l'affaire de la MNEF, les médias pointent du doigt les liens connus entre l'imprimerie Efic et le député socialiste.  Les enquêtes concluront, en effet, sur un système de fausses factures mis en place notamment par l'intermédiaire de cette imprimerie. Jean-Christophe Cambadélis sera condamné dans le cadre d'un autre volet de ce scandale.

Jean-Christophe Cambadélis est mis en examen le 7 juin 2000 pour abus de confiance dans l'affaire de la MNEF. Il est soupçonné d'avoir bénéficié d'un emploi fictif au sein de la mutuelle étudiante MNEF entre 1991 et 1995, pour lequel il aurait touché 620 500 francs (94 580 euros) d'une filiale de la MNEF, au titre d'une activité permanente de conseil, comme l'explique Libération : « De 1991 à 1993, c'est en qualité de « sociologue » que Jean-Christophe Cambadelis a été rétribué à hauteur de 420 499 francs par la Mutuelle interprofessionnelle de France (MIF), une filiale de la Mnef. Cambadelis était alors député, avec revenus afférents. Non réélu en 1993, il reçoit jusqu'en 1995 quelque 200 000 francs supplémentaires de la MIF, en tant qu'administrateur « chargé des contacts auprès des ambassades ou des universités ». Seuls « trois documents manuscrits » auraient attesté du « travail » du député.
Le 2 juin 2006, reconnu « coupable de recel d'abus de confiance », il est condamné à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d'amende par la 11e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Cette peine n'est pas assortie de période d'inégibilité.

Pour le parti de la morale maçonne, de l'angélisme et de la pureté laïques, de la justice, de la vérité, de la bien-pensance arrogante -méprisante - donneuse de leçons, autoproclamé autorité morale quasi-divine en tout et pour tout par la grâce du "Mur des Cons", pouvait-on rêver plus prestigieux HERAULT, notamment en matière de fausses factures ?

Cécile DUFLOT

Cecile_Duflot

dufflaudIssue d'une famille de syndicalistes de gauche, elle connaît à Montereau-fault-Yonne où elle grandit le parcours classique d'une fille de bonne famille, pétrie d'angélisme, de bien pensance et de bons sentiments ; adolescente, parallèlement à ses études, elle milite à la JEUNESSE OUVRIERE CHRETIENNE, à la LIGUE DE PROTECTION DES OISEAUX et Ecrivain public à la PRISON DE LA SANTE.

Urbaniste de profession, elle rejoint LES VERTS en 2001 ; son parcours est météorique puisqu'elle accède au bureau national en 2003 après avoir été chargée de l'acquisition di siège du parti, en devient le SECRETAIRE GENERAL en 2006 et le restera jusqu'à sa démission en Juin 2012 après avoir intégré le gouvernement AYRAULT. Elle est mère de quatre enfants, trois issus d'un premier mariage et la dernière de son concubinage avec Xavier CANTAT, frère du chanteur de NOIR DESIR, célèbre pour le meurtre de sa compagne Marie TRINTIGNANT puis le "suicide" de son ex-femme Krisztina Rády, qui craignait de périr sous ses coups. Xavier  CANTAT était le photographe du groupe NOIR DESIR ; il est maintenant celui des écologistes et a réalisé les clichés officiels de campagne d'Eva JOLY. Il milite également en écologie, et a eu ces paroles immortelles qui ont bâti sa réputation lors de l'émission LES GRANDES GUEULES sur TMC : « Moi je me fiche pas mal de la France effectivement. Et qu’elle soit forte, pour moi, c’est pas mon sujet ; mais c’est un hasard historique l’état des frontières à l’heure actuelle,  le fait que moi je sois né en France. Je me sens pas plus fier d’être Français que d’être grec ou sénégalais. Enfin franchement, c’est quoi cette histoire d’avoir les deux pieds dans la bouse et de bander ses muscles pour faire croire qu’on est des costauds. On est un petit pays. ».

Quant à Cécile, son parcours remarquable au sein des "Verts" lui a valu le surnom d' INTRIGANTE INCOMPETENTE ; à voir la manière dont elle s'est abaissée et humiliée pour mendier un poste ministériel, au même titre que Jean-Vincent PLACE ou Eva JOLY mais avec plus de succès, est évocateur de la longueur de ses canines ; tout comme d'ailleurs les couleuvres qu'elle avale au gouvernement, qui n'a rien à faire de l'écologie, pour renier toutes ses convictions afin de conserver une place qui lui est si chère. Le seul principe sur lequel elle demeure inflexible est celui de la légalisation de l'usage du cannabis, mais le Premier Ministre ne veut pas !!!

Eva Joly, l'enragée norvégienne

eva

Elle avait lancé de loin sa campagne présidentielle en citant comme modèle de démocratie et de société apaisée son pays, la NORVEGE, quelques semaines avant que  Anders Behring Breivik ne fasse exploser avec une voiture piégée un site gouvernemental norvégien, puis n'aille avec des armes de guerre abattre froidement  77 jeunes garçons et filles rassemblés à l'occasion d'un rassemblement festif.
Elle avait aussi eu la prétention de supprimer le défilé militaire annuel sur les Champs Elysées pour la fête nationale parce que belliciste et malsain par les valeurs guerrières exaltées, et avait manifesté le projet de le remplacer, comme dans l'exemplaire modèle norvégien, par un défilé bisounours d'écolières et d'écoliers et de leurs grand-parents jetant des pétales de roses en signe de paix et d'amour.

On la croyait perdue, seule dans quelque fjord sur la côte Atlantique de son pays de neige, méditant sur sa grandeur passée lorsqu'en 1962 elle fut élue seconde dauphine de Miss Norvège ; ou bien plus tard lorsque Magistrat au parcours "atypique !" elle terrorisait de grands industriels socialistes qu'elle jetait en geôle et en pâture aux médias dont elle adore la compagnie ; ou encore plus tard encore lorsque portée par une ambition dévorante sur laquelle son âge n'a aucune prise elle humiliait avec le concours de Cécile Duflot et Jean-François Placé (la girouette à veste réversible qui veut faire descendre les lycéens dans la rue pour rapatrier Léonarda et faire payer aux contribuables franciliens ses multiples amendes routières !) ce pauvre Nicolas Hulot pour dégager sa route vers la candidature présidentielle avec l'immense succès que l'on sait (2% des voix) ; ou en ces jours de mai 2012 lorsqu'elle rassemblait quotidiennement, comme PLACE et DUFFLOT,  ses amis journalistes dans des conférences de presse, pour rappeler "urbi et orbi" qu'elle était prête à se sacrifier pour faire don au pays de sa personne s'il advenait qu'on lui propose un poste ministériel ; ou bien lorsque quelques semaines plus tard elle s'engageait, pour châtier AYRAULT de l'avoir négligée, dans la lutte contre la construction du nouvel aéroport Notre-Dame des Landes de Nantes si cher à son coeur ...

Mais depuis elle est "has been" chez les bobos, le "songe d'une nuit de printemps 2012" n'est plus tendance ! ; après le ridicule de ses postures de justicière (rappelez-vous le circuit en bus organisé avec quelques journalistes sur les lieux où l'ancien Président avait exercé un mandat !) ou de ses "looks" lorsqu'elle faisait en campagne électorale la promotion des lunettes Tchin Tchin d'Afflelou, elle sombre dans l'oubli malgré un intense activisme médiatique qui n'intéresse personne et ses critiques incessantes contre le Président dont elle a soutenu l'élection (comme d'autres d'ailleurs, n'est-ce pas MELENCHON, BAYROU et tant d'autres ...), esseulée dans le camp écologiste en implosion permanente qui perd, par la grâce du trio maudit qu'elle forme avec DUFLOT et PLACE, ses représentants les plus charismatiques et toute crédibilité ; elle n'existe plus, sinon sous forme d'un vague ectoplasme au goût amer dont on cherche à effacer le souvenir !

Et ne voilà-t-il qu'en ce mois d'octobre 2013, elle revient vengeresse, agressive et toujours aussi haineuse sur la scène médiatique, et dans une déclaration incendiaire insulte les français rapatriés d'algérie (au rang desquels son grand ami MELENCHON !) en les comparant aux roms qui pourrissent la vie des citadins français, semant tristesse et désolation même chez ses alliés les plus résolus (il en existerait encore ?). Que voulez-vous, en 1962, elle avait dix-huit ans, participait aux concours de beauté dans son pays de Norvège, et ne marquait que peu d'intérêt pour la langue, la culture et l'histoire de France ! Hier encore, j'avais vingt ans, chante Charles Aznavour ; on peut donc , en sa qualité de citoyenne, lui pardonner son inculture de l'histoire de France, même récente ! ; mais en tant que dirigeante politique aspirant à exercer les plus hautes charges de la République, est-ce bien sérieux ?

 

Harlem Désir, la mue de la chrysalide "agit-prop" en "apparatchik"

harlem 250Ce personnage apparaît sous les feux médiatiques avec la présidence de François Mitterrand, qui va instrumentaliser cet "agit-prop" lors de la première cohabitation pour combattre la politique suivie par Jacques Chirac, vainqueur des élections législatives de 1986, et bloquer les réformes voulues par son Gouvernement, en faisant descendre dans les rues de manière récurrente pendant plusieurs semaines avant les vacances pascales des centaines de milliers d'étudiants, lycéens et collégiens, marionnettes inconscientes des pièges ourdis par le vieil Machiavel pour affaiblir son adversaire et assurer sa réélection triomphale de 1988.
Harlem Désir n'a d'autre mérite patent que ce talent d'agitateur et d'organisateur de troubles sociaux, révélé lors de son adhésion au syndicat étudiant trotskiste UNEF-ID (disparu en 2001) au sein duquel il se lie avec des personnalités comme J Le Guen, J.C.Cambadelis et Julien Dray, qui feront également carrière en politique au sein du mouvement crée par leur mentor.
Leur syndicat ayant pris le contrôle de la mutuelle étudiante MNEF, ils connaîtront, avec Dominique Strauss-Kahn déjà, qui dut pour cette affaire démissionner de son poste de Ministre en 1998, quelques déconvenues judiciaires pour les détournements imputés à la direction, dont bénéficieront les caciques trotskistes avant qu'ils ne rejoignent le PS. Mais son titre de gloire est évidemment lié à la Présidence de l'Association SOS RACISME qu'il assura depuis sa création et aux troubles permanents dont elle fut à l'origine, avec la bienveillance de la Présidence de la République, pour paralyser le pays sous prétexte de lutte contre le Front National et de montée du fascisme et du racisme lors des périodes de cohabitation.

Plus d'articles...

Le Phenix

flyer2

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios