elysee  facebook  twitter  instagram  snapchat  vine  tumbir  cop21

flanbynator4

La tournée du Bouffon

Bozo-le-Clown : l'art d'être heureux en politique

Souvenirs, souvenirs !
En 1969, l'èpopée historique gaulliste touche à son terme. Au nombre des héritiers naturels du Général,  pouvant lui succéder, l'emblématique Président de l'Assemblée Nationale, Jacques Chaban-Delmas (1915-2000) ;  compagnon de la Libération, il fut un Résistant dont le rôle fut central dans l'organisation de la Résistance, gaulliste indiscutable et loyal, qui fut élevé au grade de Général de Brigade alors qu'il était encore très jeune. Il fut "le" Maire emblématique de Bordeaux de la Libération jusqu'à son retrait, comme il l'avait décidé, à l'âge de 80 ans, en 1995,  et demeure à jamais dans l'histoire le plus charismatique Président de l'Assemblée Nationale, poste qu'il a marqué à jamais de son empreinte.

Bernardo Gui : le triomphe posthume du Grand Inquisiteur

Dans ce lieu prestigieux, maison mère de l'ordre, Bernard Gui a composé son terrible ouvrage de mort

De nos jours, l'Inquisition est plus sournoise, hypocrite et dissimulée qu'au Moyen-Age : si, lors du quinquennat précédent, elle s'est inconsidérément accrue, elle est moins visible ou exposée pour ne pas créer les sentiments de crainte, voire de terreur et d'effroi, qui étaient autrefois recherchés, mais seraient de nos jours sources de révolte et de troubles. Car en contrôlant économiquement la presse progressiste par l'intermédiaire de ses obligés, tout en la faisant financer avec l'argent public, le Clown Bozo et ses acolytes, ont mis sous cloche la liberté d'expression au nom du "POLITIQUEMENT CORRECT" !
Ce ne sont plus les Saintes Ecritures qui dictent le dogme sacré inviolable, mais  "BIENPENSANCE" et "PENSEE UNIQUE" règnent à sa place, imposées par les SEIDES du "PROGRESSISME". 
Les flammes du bûcher ne soumettent plus ni n'éradiquent l'hérétique, mais l'intransigeance des membres politisés du "Syndicat de la Magistrature", auxquels Mme Taubira a confié toutes les clés de notre justice, y pourvoient : obsédés par le monde politique, et dotés de moyens importants au sein de juridictions d'exception créées à dessein, ils poursuivent, punissent, discréditent et éliminent politiquement tout dissident au discours et à la morale officielles !.
Par le fanatisme et le sectarisme intransigeant de ses membres, le dogmatisme  règne sur le monde des médias : près de sept siècles après sa disparition, Bernard Gui a donc triomphé !

Décadences de la gauche morale

Les dernières élections municipales parisiennes ont acté, en raison de la division et de l'éparpillement de ses adversaires, le triomphe de la candidate sortante PS. Elle avait réussi à amalgamer  autour d'elle les partis progressistes, d'EELV au Parti Communiste, dans une grande union de la gauche, exemplaire de la voie à suivre pour remporter les présidentielles de 2022.

Ce rassemblement illustrait parfaitement la philosophie du rapport d'Olivier FERRAND pour le "think tang" socialiste "TERRA NOVA", car unissant sous une bannière les partis traditionnels, qui devaient remplacer les votes ouvriers - leur raison d'être historique -, définitivement perdus pour la gauche, par la catégorie désignée sous le terme d' "outsiders" qui regroupe tous les oubliés de la société, femmes, immigrés, jeunes. Si les "musulmans", principale cible électorale désignée ne sont pas très nombreux à voter à Paris, c'est autour des minorités sexuelles LGBTQ+ et des "Féministes" que s'est amalgamée cette majorité hétéroclite.

Hommage à Samuel Paty

adenauer
"L'histoire est le total des choses
qui auraient pu être évitées"
Konrad Adenauer Mémoires

 

Comment ne pas se remémorer cet aphorisme du vieux sage allemand à la fin de sa vie, lui qui affronta, comme témoin et acteur, tant d'évènements historiques qui secouèrent et ensanglantèrent l'histoire de son pays, notamment la montée et le triomphe du nazisme, dont il fut l'un des premiers opposants et le paya au prix fort de sa liberté. En ces temps pas si lointains où le courage manqua tellement aux hommes politiques de gauche alors au pouvoir dans les principales nations occidentales, qui choisirent la soumission, l'indignité du renoncement, ou pire encore la neutralité alors qu'il était encore temps de réagir. Ils furent balayés et déshonorés devant l'histoire, mais avaient entraîné leur pays dans la spirale infernale du malheur, de la défaite, du renoncement et de la décadence.
Car, comme le leur reprocha Winston Churchill, alors dans l'opposition : " Vous avez eu à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur, vous aurez la guerre !".

Le Clown en représentation chez son cireur de chaussures !

Grandeur et décadences de la gauche morale

La France a besoin d'autorité !

phalange¡ARRIBA FRANCIA, VIVA VALLS !
Generalísimo Manuel Valls, Caudilleto d'Evry por la Gracia de Dios